Mon bilan de l’année 2017 et projets pour 2018

Bonne Année 2018 Jeanne Sélène

Et voilà, une année s’achève, une nouvelle commence… Le traditionnel bilan s’impose. Voyons d’abord si mes objectifs ont été atteints…

Le 2 janvier dernier, j’avais publié la liste suivante :

– participer à plus de salons ; Check

– participer à plus de séances de dédicaces en librairiesCheck

– sortir deux voire trois albums jeunesse (le prochain, en collaboration avec Korrig’Anne devrait sortir avant le printemps, il s’appellera Nicolas, le bébé koala !) ; CheckCheck

– terminer l’écriture de mon roman jeunesseLes aventures d’Oxygène ;  wrong

– terminer l’écriture de mon roman dystopique : Le sablier des cendres ; Check

– avancer sur mon roman de fantasyLes portes d’Astheval wrong
– réussir à payer quelques factures avec mon travail d’écriture ; Check

– améliorer mon organisation générale ! Checkwrong

Voyons voir d’un peu plus près…

Côté promotion :

J’ai en effet participé à davantage de salons et de dédicaces en librairies avec en tout 41 rendez-vous ! Soit entre 3 et 4 dates par mois. Je ne suis pas sûre de pouvoir améliorer, ni même maintenir un tel « score » en 2018 !

IMG_2337

Sur le Net, j’ai continué à promouvoir mes ouvrages sur Facebook, Twitter et sur ce site Internet. J’ai aussi ouvert un compte Instagram.

J’ai dû troquer mon vieux téléphone « solide » contre un smartphone pour pouvoir continuer à publier en déplacement et aussi pour utiliser mon boîtier de CB Sum Up (lien de parrainage).

giphy

Adieu Solid !

J’ai aussi mené à bien deux projets sur Ulule ! L’un concerne un album jeunesse qui sortira en février prochain, et le second un album jeunesse sorti en novembre dernier.

Tout ceci commence à porter ses fruits, puisque j’ai (enfin) pu commencer à payer quelques factures avec mon travail d’autrice ! Youpi !

Côté publications :

J’ai publié 5 albums jeunesse !
Nicolas, le bébé koala — illustré par Korrig’Anne.
L’arbre à chats — illustré par Isaa.
Charlotte sans culotte — illustré par Korrig’Anne.
L’enlumineur des étoiles — illustré par Le Parchemin des Limbes.
Éthan et les animaux — illustré par Scarlet Mila.

Couverture Éthan et les animaux

J’ai aussi publié un roman pour adultes : la dystopie Le sablier des cendres pour laquelle j’ai de très bons retours jusqu’à présent, j’en suis vraiment ravie !

dystopie

 

Trois nouvelles ont également été publiées ! Deux dans L’Indé Panda : SOS et Le plus beau métier du monde et une dans l’anthologie Civilisations disparues aux Éditions Luciférines. Pour cette dernière, c’était la première fois que je travaillais sur commande. L’expérience était très enrichissante.

54

Côté écriture :

J’ai beaucoup travaillé sur mes albums jeunesse. Cela ne paraît pas, il y a très peu de texte dans ces ouvrages… et pourtant, tout est millimétré d’un point de vue linguistique, rien n’est laissé au hasard.

J’ai énormément travaillé sur Le sablier des cendres, évidemment !

J’ai aussi terminé l’écriture d’un roman graphique à destination des 8-10 ans : Le voyage d’Antinéa. Un récit très onirique pour lequel j’ai centré l’écriture sur un vocabulaire riche, en jouant sur les synonymes et les illustrations pour permettre aux jeunes lecteurs de déduire les mots inconnus.

roman graphique pour jeunes lecteurs

2017 m’a permis d’écrire plusieurs nouvelles dont deux sortiront peut-être bientôt avec un collectif d’auteurs.trices indépendant.es.

Par contre, je n’ai que très peu avancé sur l’écriture de mon roman jeunesse Les aventures d’Oxygène et pas du tout sur mon roman de fantasy Les portes d’Astheval. De ce côté-ci, c’est une grande déception pour moi.

Mes projets pour 2018…

— publier Regards et Le voyage d’Antinéa en février ;
— publier l’album jeunesse Les tétées de Maïté en fin de printemps (illustrations d’Isaa) ;
— terminer l’écriture de mon roman jeunesse Les aventures d’Oxygène ;
— reprendre l’écriture de mon roman de fantasy Les portes d’Astheval ;
— écrire un scénario d’album jeunesse sur le thème de la naissance accompagnée à domicile et un second sur le thème de l’instruction en famille. Ce sont deux sujets qui me touchent personnellement et que j’ai envie d’aborder depuis longtemps déjà !
— continuer à promouvoir mes ouvrages en salons et librairies, dont au Livre Paris sous la bannière Indylicious (et essayer de maintenir mon « score » de 2017 serait déjà pas mal !) ;
— réussir à payer davantage de factures avec mon travail d’autrice ;
— continuer à améliorer mon organisation générale pour optimiser mon (maigre) temps !

giphy-2

Rendez-vous l’année prochaine pour découvrir si mes projets aboutiront !
Et vous, quels sont vos projets pour 2018 ?

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Programme de juin 2017

Le mois de juin sera tout aussi chargé que les précédents !

Vendredi 2, vous pourrez me retrouver, en compagnie d’Isaa, au bistrot Le Feu Follet d’Annoville (50) pour le vernissage de l’exposition des originaux de l’album « L’arbre à chats ».
Nous serons ravies de vous présenter les peintures, de vous parler de notre travail et de dédicacer quelques albums ! Rendez-vous à partir de 18h.

Exposition L'arbre à Chats

L’exposition se tiendra jusqu’au dimanche 18 juin.s

Le lendemain, samedi 3 juin, vous pourrez me retrouver en dédicace au Cultura Saint-Nazaire Trignac (44)…

cultura-trignac-1326487041

…et le dimanche 4 au Festival Étonnants Voyageurs de Saint-Malo (35) en compagnie des Éditions Luciférines !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Après une petite pause, je serai à Plaisir pour dédicacer mes ouvrages au Cultura, dimanche 11 juin (78).

IMG_0824

Le samedi 17 juin, ce sera un autre Cultura : Chasseneuil-du-Poitou (86) !

Enfin, je terminerai ce mois en Bretagne, à l’Espace Culturel de Landerneau (22), samedi 24 juin.

Espace Culturel Landerneau

Quelque chose me dit que je ne vais pas m’ennuyer !

Pourquoi tu ne vends pas en salon ?

Cher ami auteur.trice, après t’avoir prévenu.e des pires moments de solitude en dédicace, je t’offre aujourd’hui le top 5 des excuses sur le pourquoi ton dernier salon a été un monumental bide !

1. Première raison absolument évidente : il faisait trop beau !

Forcément, avec ce magnifique soleil resplendissant, les visiteurs n’ont pas hésité : entre s’enfermer dans une salle et crapahuter en forêt ou lézarder sur le sable, le choix était vite fait !

2. Deuxième raison : tu étais mal placé.e.

Ben oui, tu étais dans le fond à droite. Tout le monde sait que c’est la pire place ! Et puis juste à côté de toi, l’auteur jouait les marchands de tapis, alors il faisait fuir tout le monde. En plus, la grande vedette du salon était juste à côté et les gens s’agglutinaient devant ton stand pour obtenir sa précieuse signature, donc personne ne te voyait plus…

3. Troisième raison : c’était un samedi*

Les salons du livre le samedi, ça marche moins bien que le dimanche, c’est de notoriété publique. Les gens préfèrent aller au marché !

4. Quatrième raison : c’est une année électorale

J’entends ça depuis janvier…
Il paraîtrait que les années électorales sont impitoyables pour les pauvres auteurs que nous sommes. Le potentiel acheteur préfèrerait « attendre de voir » avant de dépenser ses sous.
J’imagine qu’après l’élection, il préfèrera « attendre de voir » ce que fera le nouveau président.
Et ensuite… bref, il aura bien une raison pour garder ses euros année après année !

5. Dernière raison du top 5 : variante du point 1.

Il faisait vraiment trop moche. Avec cet orage et ce vent à décorner les bœufs, les visiteurs sont simplement restés au coin du feu, et on les comprend !

Et voilà ! Maintenant, tu sais.
Sans vouloir te décourager, ce ne sont que les 5 plus fréquentes raisons, mais tu en trouveras bien d’autres pour chaque salon…
Pour te rebooster après cette lecture terrifiante (si, si, au moins ça !), va donc participer à mon super concours pour gagner une place au Salon Fantastique de Paris (il fera beau ou super moche, je serai placée dans un coin entre une vedette et un marchand de tapis, ce sera toujours une année électorale… Bref, j’aurai besoin de toi pour venir me remonter le moral !).

_________________
*Fonctionne avec le dimanche pour les dédicaces en magasin.

 

L’Indé Panda N°2

Comme vous le savez sûrement, j’ai l’immense honneur de figurer au sommaire du numéro 2 de L’Indé Panda avec ma nouvelle S.O.S. !
Je dois vous avouer que ma fierté est d’autant plus grande que j’ai particulièrement aimé la lecture de ce numéro, peut-être encore davantage que le premier.
Pour changer un peu de mes avis habituels et en l’honneur de l’esprit synthétique que réclame l’exercice de la nouvelle, j’ai décidé de vous offrir une chronique un peu particulière…
Voici donc mes impressions de lectrice en un seul mot ou presque !

Je m’appelle Marion de Solenne Hernandez → explosion d’émotions

L’Aurore du rock and roll de Selma Bodwinger → barre de dynamite ou de rire

La belle retraite de Khalysta Farall → CARPIMKO* ou l’espoir fait vivre

La sirène de Nathalie Bagadey → muse [ik]

(S.O.S. de moi, alias Jeanne Sélène) → · · · – – – · · ·

Le petit chat est mort de Nicolas Chevolleau → beauté d’une plume sentimentale

Le seigneur du château de Patrice Dumas → héroïsme d’un conteur d’Histoire(s)

Le Vagabond d’Alan Spade → soleil et autres maledictions

Les vacances de Madame Michard d’Hélène Ourgant → bonté divinement diabolique

À l’abri d’Éric Abbel → tandem tant d’M, tant d’N

Le Voyage de Cindy Costes → délicatesse des sentiments

L'Indé PandaTéléchargez-le vous aussi !

*Caisse autonome de retraite et de prévoyance des infirmiers, masseurs-kinésithérapeutes pédicures-podologues, orthophonistes et orthoptistes

Mon bilan de l’année 2016

2016 a été une année particulièrement chargée pour moi ! Laissez-moi vous la compter en quelques mots…

Côté publications, j’ai sorti en autoédition mon roman initiatique La Route des chiffonniers au printemps et reçu de très bons retours dont une recommandation par le journal FémininBio !

roman initiatique
Sublime mise en valeur de mon livre par Vérone !

Est également sortie l’anthologie Sombres Félins aux Éditions Luciférines où l’on peut lire ma nouvelle Blanc comme neige.

Blanc comme neige

En septembre, j’ai publié gratuitement une courte nouvelle sur le thème des concours de saut d’obstacle à cheval : Sans Faute.

Jeanne Sélène

En octobre, est sortie l’anthologie Dementia aux Éditions Les Occultés avec, à l’intérieur, ma nouvelle On les aime. Une nouvelle qui me tient particulièrement à cœur car elle évoque plusieurs sujets qui me sont chers… Je n’en dis pas plus au risque de spoiler ce court texte !

On les aime

Et puis, en décembre, j’ai eu la joie de pouvoir sortir en autoedition mon premier album jeunesse : Mon copain Éthan est végane, illustré par Héloïse Weiner.

Mon copain Éthan est végane

J’ai aussi eu l’immense plaisir d’être sélectionnée pour le numéro 2 du magazine L’Indé Panda avec ma nouvelle S.O.S.

nouvelle SOS

Téléchargez-le gratuitement ici !

Côté salons & co., j’ai pas mal navigué en 2016 avec 9 salons et dédicaces en librairies, mais j’aimerais être encore plus présente sur ces événements.

J’espère que ce sera le cas pour 2017 !

Pour le moment, je suis inscrite à trois salons (Rédéné 29, Callac 22, Niort 79) et en cours d’inscription pour un gros festival, peut-être deux… Je vous tiendrai bien sûr au courant !

 

Le chapiteau du livre

Côté promo, j’ai testé l’outil de publicité Facebook avec un certain succès et créé un site internet un peu plus « pro » que mon blog.

J’ai aussi investi dans un boîtier me permettant de recevoir des règlements par carte bancaire, en espérant que cela sera utile sur les gros salons !

http://jeanne-selene.com

Côté écriture, c’est là que le bât blesse…

Je suis vraiment déçue de ma production 2016. Très accaparée par ma vie familiale et mes changements professionnels (notamment avec la création de mon EIRL et de mes animations Les ateliers du lama), j’ai eu vraiment peu de temps pour écrire.

Au bilan :

– quatre nouvelles ;

– quatre scénarios d’album jeunesse ;

– la finalisation de deux trames de romans dont un jeunesse ;

– et juste quelques chapitres d’écriture du roman de fantasy Les portes d’Astheval et de mon roman dystopique Le sablier des cendres.

J’ai aussi passé un temps très important sur un projet qui n’a finalement pas abouti… Dommage !

Mes projets pour 2017 :

– participer à plus de salons ;

– participer à plus de séances de dédicaces en librairies ;

– sortir deux voire trois albums jeunesse (le prochain, en collaboration avec Korrig’Anne devrait sortir avant le printemps, il s’appellera Nicolas, le bébé koala !) ;

– terminer l’écriture de mon roman jeunesseLes aventures d’Oxygène ;

– terminer l’écriture de mon roman dystopique : Le sablier des cendres ;

– avancer sur mon roman de fantasyLes portes d’Astheval ;
– réussir à payer quelques factures avec mon travail d’écriture ;

– améliorer mon organisation générale !

Voilà, je crois que vous savez tout !

Je vous souhaite une douce année 2017, pleine de petits et grands bonheurs. 💚