Mes moments de solitude en dédicace : le top 5 !

Aujourd’hui, je vous parle de mes pires moments de solitude lors d’une dédicace…

  1. Lorsque tu comprends mal le prénom de la personne.

L’environnement est sonore, très sonore même. Il faut dire que le salon se déroule sous un chapiteau en bord de mer. Entre le bruit des mouettes, celui du parquet qui craque, la bâche qui vole au vent et les trente autres auteurs en dédicace… Ça manque de silence et ça devient difficile d’échanger avec les visiteurs.
— Je mets la dédicace à quel nom ?
— C’est pour [insérer ici une suite de sons plus ou moins identifiables] !
— [Insérer ici un prénom fort original et sympathique] ! Ce n’est pas fréquent !
Scritch, sritch, scortch, srcotch. (bruit de la plume de l’auteur.trice sur le papier)
— Et voilà ! Bonne lecture à votre ami.e.
— Merci, [nom très sympa mais pas du tout celui écrit ci-dessus] va être ravi.e, j’en suis sûr.e !
Voilà, voilà…

  1. Lorsque tu orthographies mal de prénom de la personne.

Ça, c’est un truc qu’on apprend assez vite après quelques dédicaces : toujours demander confirmation de l’écriture du prénom. Même « Élodie » peut s’orthographier « Élody » ou « Hélodie », tout est possible, je vous assure !

  1. Lorsque tu fais une monstrueuse faute d’orthographe.

Tu viens d’expliquer que tu travaillais avec des illustrateurs, des bêtas-lecteurs, une correctrice professionnelle… « Eh oui, l’orthographe, c’est très important pour moi ! » Puis tu t’attèles à ta dédicace et là, horreur, la personne ne cesse de te parler et de te poser des questions. Dur, dur de se concentrer. Tu essaies d’éluder, tente un « oui-oui », relève malgré tout la tête et là, c’est le drame ! Une monstrueuse fôte s’est glissée entre la mine de ton crayon et le papier de ton livre. Misère !

  1. Lorsque tu te lances dans une super phrase… puis que tu ne sais pas comment la finir.

Tu l’avais, la SU-PER dédicace pile poil pour ce.tte lecteur.trice en particulier. Ta plume court sur le papier entre ton nom imprimé et le titre de ton ouvrage quand soudain… Rien, le blanc, le néant. Impossible de retrouver la fin de ta phrase génialissisme entr’aperçue un peu plus tôt.. Pif, paf, pouf, tu parviens à terminer avec un truc à moitié bancal, mais c’est limite la honte, il faut bien l’avouer…

  1. Lorsque la personne n’a finalement pas de sous…

Ça y est, la dédicace est écrite à l’encre indélébile sur ton livre. De ta plus belle écriture, tu as même calligraphié : « Pour Lily-Rose-Mathilde » et la fameuse Lily-Rose-Mathilde a beau vider tout son sac à main sur ta table, pas la moindre trace de CB, ni chéquier, ni liquide… C’est ballot, hein !

 

Voilà pour mon top 5 !
Et vous, quels ont été vos pires moments de dédicace ?

 

9 réflexions sur “Mes moments de solitude en dédicace : le top 5 !

  1. Pingback: Pourquoi tu ne vends pas en salon ? | Jeanne Sélène

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s